Print this Page

Massimo Fini

Présentation de l’auteur Massimo Fini, inspirateur du Mouvement Zéro

Écrivain et journaliste, il publie dans Il Giorno, La Nazione, Il Resto del Carlino, Il Gazzettino [et aussi dans Il Fatto Quotidiano – NdT]. Il est l’auteur de Il Conformista (1990) et de deux remises en cause historiques désacralisantes : Nerone. Duemila anni di calunnie (1993) et Catilina. Ritratto di un uomo in rivolta (1996). Pour la maison d’édition italienne Marsilio, il a publié Di[zion]ario erotico. Manuale contro la donna e a favore della femmina (2000), Il vizio oscuro dell’occidente. Manifesto dell’Antimodernità (Marsilio – 2002), traduit en français et disponible prochainement (voir la Boutique),  Nietzsche. L’apolide dell’esistenza (2003), les essais philosophico-historiques La ragione aveva Torto ? (1985, 2005), Elogio della Guerra (1989, 2003), Il Denaro, « Sterco del Demonio » (1998, 2003), qui sont désormais disponibles en édition de poche, Sudditi, Manifesto contro la Democrazia (2004), traduit en français et disponible prochainement (voir la Boutique), et Il Ribelle. Dalla A alla Z (2006). Il est en outre l’auteur, avec Eduardo Fiorillo et Francesca Roveda, de Massimo Fini est le Cyrano contre tous les lieux communs (2005), qui reprend la formidable aventure théâtrale de la pièce Cyrano, se vi pare… où il revêt ses habits d’acteur.

 

Il tient un site Web dédié : www.massimofini.fr (version française du site italien www.massimofini.it), et dirige le mensuel italien La Voce del Ribelle

Permanent link to this article: http://www.mouvement-zero.org/massimo-fini/